Honneur aux 5 Compagnons de la Libération du Lot & Garonne

« Honneur aux 5 Compagnons de la Libération du Lot & Garonne » est une initiative originale et fédératrice portée par quatre communes du Lot et Garonne.

 

 

 

Projet mémoriel et éducatif

« Honneur aux 5 Compagnons de la Libération du Lot-&-Garonne »

 

L’événement « Honneur aux 5 Compagnons du Lot & Garonne », voulu et organisé par les Maires et le Conseils municipaux des communes d’Agen, de Barbaste, de Clairac et de Mézin, aura lieu Vendredi 12 Novembre après midi à Clairac.

Ces communes ont en commun d’avoir vu naître sur leur territoire les cinq Compagnons de la Libération du 47 (dont deux à Clairac, une statistique rarissime). Ces hommes ont été reconnus pour leur bravoure pendant la Seconde Guerre mondiale par leur admission dans cet Ordre combattant, prestigieux, constitué de seulement 1 038 membres, et que le général de Gaulle, créateur de la Croix de la Libération qualifiait de « Chevalerie exceptionnelle créée au moment le plus grave de l’histoire de France ».

Ainsi, à l’occasion des 81 ans de l’Ordre de la Libération et alors que le dernier des Compagnons de la Libération M. Hubert Germain, vient de mourir à 101 ans, et qu’un hommage national lui sera rendu à Paris le 11 Novembre, à l’Arc de Triomphe et au Mont Valérien, nos 4 communes se sont unies pour organiser un événement mémoriel et éducatif de qualité.

Cette activité placera en son cœur la jeunesse de nos viles avec plus de 150 enfants, acteurs et participants d’un projet éducatif honorant les cinq figures emblématiques de notre département : Jean Cadéac d’Arbaud (Agen), Pierre Delsol, (Clairac), Louis Godefroy (Barbaste), Henri Labit (Mézin), Eugène Reilhac (Clairac).

La demi-journée du 12 Novembre après-midi, sera placée sous la présidence de hautes autorités nationales, Mme Geneviève Darrieusecq, ministre déléguée aux Anciens combattants, le général Christian Baptiste, délégué national de l’Ordre de la Libération et des officiels de notre département (préfet, sénateurs et députés, présidente du Conseil départemental, maires, élus et présidents d’associations). Se succéderont:

  • la présentation par des scolaires des Compagnons du département, à 14h au Gymnase municipal,
  • une cérémonie mémorielle, à 15h30 au monument aux morts, jardin de la Mairie,
  • le dévoilement d’une plaque de rue au nom de Pierre-Delsol (fait le 9e Compagnon en 1941), place Viçoze (ancienne poste),
  • une exposition de matériels et véhicules d’époque de la Seconde Guerre mondiale, place Viçoze,
  • et enfin un goûter réunissant les scolaires, les autorités et la population, en salle des fêtes Roger Guibert.

 

 

 

 

Les Cinq Compagnons de la Libération du Lot & Garonne

 

Pour appréhender et percevoir la diversité des profils des 5 Compagnons, de la Libération leurs parcours comme leur héroïsme exemplaire, voici quelques informations.

Leurs fiches détaillées sont consultables sur le site de l’Ordre de la Libération :

https://www.ordredelaliberation.fr/fr/les-femmes-et-les-hommes-compagnon-de-la-liberation

 

 

Commune Nom Appartenance Faits d’armes
Agen Jean Cadeac d’Arbaud

Officier de Marine

Sorti de l’école navale en 1939.

Rallie la France libre en 1941 au Caire, combat en mer et à terre, en Afrique du Nord, Provence et Alsace au sein du Premier Régiment de Fusiliers marins. Civil, sera le Directeur Général de la compagnie aérienne UTA.
Barbaste Louis Godefroy Officier de la résistance intérieure, franc-tireur et partisan français (FTPF.) Dirigeant de l’Organisation Spéciale (OS), commande des opérations de harcèlement des FTPF dans le Sud. Sa fiche biographique est parlante : son action coûte à l’ennemi 3.000 hommes tués et 7.000 prisonniers !
Clairac Pierre Delsol Sous-Officier de l’Infanterie Coloniale.

Rallie les Anglais puis la France libre en Palestine, dès juin 1940. Combat au sein du Bataillon d’Infanterie de Marine en Libye (Bir-Hakeim), Tunisie, (Ligne Mareth), Italie (Girofano), Provence (Cavalaire).

Est fait « 9ème Compagnon» le 7 mars 1941 et décoré par le Général de Gaulle lui-même.

Clairac Eugène Reilhac Officier de l’armée de l’Air Rallié la France libre dans les premiers (juillet 1940), héros des forces aériennes libres, tué en combat aérien en le 14 mars 1943 à la tête du groupe aérien Ile de France. La veille de ses 23 ans !
Mézin Henri Labit Officier de l’armée de l’Air et agent de renseignement de la France libre (BCRA) Rallié aussi dans les premiers (sept 1940), parachuté dans les Landes en mission secrète, il meurt héroïquement le 3 mai 1942 à Langon, accroché par les allemands en passant la ligne de démarcation. Il a 22 ans !

 

0 Partages